en prison

Dans ce fameux camp, nous y étions toujours fourrés pendant les vacances et les jeudis et Dieu sait les bêtises que nous y avons faites.
Un jour je ne sais pas pourquoi je monte vers ce camp en criant" à l'attaque" les autres m'attrapent et je passe au tribunal, je suis condamné à la prison et enfermé dans une cabane. Dans cette cabane nous y avions installé une vielle cuisinière récupérée à la décharge et le feu y était allumé. Michel Urvoix glissé une poignée de foin dans le tuyau et naturellement il a pris feu. Mais voila que la cabane s'est embrasée et moi dedans ils se sont tous barrés me laissant me débrouillé seul. J'ai cassé la porte je ne me souvient plus comment mais la peur donne des forces. Eh oui il m'en est arrivé des histoires dans la campagne de Rancennes où j'étais libre comme l'air.


Sujet écrit par jojo31 le vendredi 5 octobre 2018 à 07:42

[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]